Pour améliorer votre vitesse de marche, trouvez le bon compromis entre longueur de pas et cadence.

Marche sportive rapide

Vous voudriez aller plus vite en marchant mais vous avez du mal à tenir le rythme jusqu’au bout d’une séance.

Cela vaut la peine de se poser la question de votre cadence et de votre amplitude de marche car c’est un point essentiel pour la gestion de vos efforts.

La vitesse de marche est le produit de la cadence et de la longueur du pas. Vitesse (m/min) = cadence (nombre de pas par minute) × longueur de chaque pas (m). Un couple cadence-amplitude en parfaite harmonie vous permettra de consommer moins d’énergie par mètre parcouru. Point capital pour un sport d’endurance comme la marche et pour optimiser vos séances d’entraînement.

Le défaut n°1 du débutant est de vouloir aller vite uniquement en allongeant ses pas.

Pour la marche sportive, sachez que si vous avez une fréquence de plus de 160 pas / minute, vous êtes un marcheur “fréquent”, si elle est inférieure à 140 pas / minute vous êtes un marcheur “ample” ou alors tout simplement … vous marchez en mode “balade” 😉

Au niveau biomécanique un pas court est plus économe. Il permet de diminuer les oscillations verticales. De plus, le pied vient se poser moins en avant du centre de gravité et réduit le “freinage” au sol.

Mais clairement après avoir stabilisé votre cadence de marche autour des 150 pas / minute le moyen le plus simple pour progresser sera de travailler l’amplitude de vos pas. Ou alors, il vous faudra évoluer de la marche sportive vers la marche athlétique. En compétition, les marcheurs arrivent à maintenir des cadences de 180 pas / minute voire 200 pas/ min pour les champions sur un 20km.

A noter que pour la marche nordique, les cadences sont un peu plus faibles tenant compte de l’usage des bâtons qui incite à augmenter naturellement l’amplitude des pas. La bonne moyenne est autour des 120 pas / minute en loisirs et jusqu’à 160 pas / min en compétition.

Alors comment procéder ?

1 – Mesurer votre cadence :

Vous pouvez facilement calculer votre cadence en comptant sur une période d’une minute le nombre de fois où le pied droit attaque le sol. Et ensuite, vous devez multiplier par 2 cette valeur pour connaître le nombre de vos pas. Le plus simple est de choisir un parcours plat et en ligne droite.

2 – La comparer avec une valeur de référence et ajuster le tir :

Par exemple, en marche sportive, si vous avez une fréquence de plus de 160 pas / minute, chercher à réduire légèrement votre cadence en privilégiant l’amplitude. Si elle est inférieure à 140 pas / minute, chercher à diminuer l’amplitude de vos pas et à augmenter votre cadence.

3 – Contrôler régulièrement où vous en êtes :

Essayez de réaliser votre test sur un parcours de référence, cela facilitera la comparaison. Ou alors, si vous avez la chance d’avoir un cardiofréquencemètre qui vous donne non seulement votre fréquence cardiaque mais aussi votre vitesse et votre cadence de course. Vous pouvez l’utiliser pour suivre vos progrès à l’entraînement. A faire une fois par mois.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Défi marche : Belfort - Jussey à pied - 92km

Cet exercice est vraiment tout simple à mettre en place et ce serait dommage de ne pas s’évaluer. A vos chronos ! 😉

Bonne marche et à bientôt sur EnvieDeMarcher.com !

En lien avec cet article :

A quelle vitesse marcher pour perdre du poids ?

Le podomètre, votre « coach » au quotidien !

Comment marcher plus vite et plus longtemps en marche nordique ?

Notre sélection de cardiofréquencemètre

13 Replies to “Pour améliorer votre vitesse de marche, trouvez le bon compromis entre longueur de pas et cadence.

  1. Bonjour, d’après mes calculs, je marche aux alentours de 130 pas / min (exemple, mon podomètre indique 9891 pas parcourus en 1h15)!! Je ne comprends donc pas trop comment je peux augmenter ma vitesse de marche en réduisant la fréquence ? mon calcul est-il faux ?
    merci.

    1. Bonjour Marion,
      Dans les valeurs et le calcul proposés, je compte pour un “pas”, un “cycle” de marche. C’est pourquoi je précise qu’il faut compter le nombre de pas en ne comptabilisant que l’impact du pied droit … Mais j’avoue, cela crée une confusion avec l’info du podomètre.
      Du coup, je mets à jour l’article tenant compte de votre feedback. Cela gagnera en clarté.
      Un grand merci pour votre contribution.
      Laurent

  2. Bonjour, texte très intéressant, mais j’ai une interrogation. Dans la plupart des textes que j’ai lu, on parle de 180 pas/min. pour les coureurs et de 135 pas/min. pour les marcheurs. On recherche même la cadence de 150 pas/min. pour atteindre 8 km/h. Donc je suis un peu surprise de voir que vous parlez de 75 et 80 pas/min. Éclairez-moi SVP.

  3. Avec un podomètre accéléromètre, le problème de la distance en fonction du nombre de pas dépend beaucoup de l’étalonnage et en partie du relief du parcours. Personnellement, même en évoluant régulièrement à la même vitesse de 8 km/heure en moyenne je ne retrouve pas exactement le même nombre de pas car ma foulée varie en fonction du terrain. J’avoue aussi que pratique en alternance course modérée et marche rapide en prévision de mes épreuves de trail et que je ne peux pas toujours me fier uniquement au podomètre.

  4. Roland P. 06/09/2019

    Bonjour!

      J’ai 61 ans et en retraite.
    Souhaitant faire une activité physique, j’avais d’abord essayé la course à pied. J’ai dû renoncer très vite (tendinites et autres douleurs). Je me suis donc mis à la marche sportive. Moins difficile que le jogging, j’ai trouvé le sport idéal. (Merci Internet pour tous les renseignements et les sites consacrés à la marche).
    J’ai beaucoup progressé depuis 7 mois (8 kg en moins, ça aide). Je suis passé d’une moyenne de 7,5 à 10 km/h. Quelques soucis avec des ischios jambiers très sollicités (élongations), ce qui oblige à rester prudent, d’où l’importance des échauffements et étirements. Je fais des petites distances de 7 à 10 km. Je cherche plutôt la vitesse. Je pense augmenter les distances plus tard. Je commence toujours mes sorties par un démarrage progressif sur 1km puis je lance le chrono. Le comptage des pas à la minute (compter 1 pas sur 2, plus facile) est un très bon repère pour gérer la vitesse, et je termine par 500 m tranquillement. Je pratique sur des trajets assez différents, ça aide à progresser.
    Mon problème vient de ce que j’ai du mal à garder la jambe d’appui bien droite et verrouillée.

    Comment corriger ce défaut?

    Merci de me répondre!

    1. Bonjour,
      voici quelques suggestions pour vous aider sur ce point. Testez-les une par une et analysez si cela vous aide.
      – ne cherchez pas à positionner le pied trop en avant de votre torse. Cela vous aidera à passer plus facilement votre centre de gravité au delà du point d’appui en gardant la jambe tendue.
      – tenez vous bien droit en essayant de vous grandir. Cela vous aidera à aligner votre corps de la tête aux pieds.
      – gardez le bassin mobile. Cela vous aidera à marcher avec plus de souplesse.
      J’espère que ces conseils vous aideront
      Sportivement,
      Laurent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *