Bien choisir ses chaussures de randonnée

chaussure de randonnee

C’est au moment d’acheter une nouvelle paire de chaussures de randonnée que l’on se pose toujours la même question : laquelle choisir ? Il est souvent délicat d’y répondre car la perception du confort varie d’une personne à l’autre et de plus cela dépend de l’usage que nous en ferons : balade, randonnée, trekking, etc …

Ceci dit, il existe malgré tout quelques règles importantes à prendre en compte au moment du choix.

Voyons ensemble le détail point par point.

Le profil de la semelle :

crampons chaussure de randonnée
Crampons chaussure de randonné

Les crampons sont étudiés pour favoriser l’accroche et/ou l’adhérence de la chaussure en fonction du type de terrain.

Pour un usage parc et chemin, privilégier des crampons peu marqués pour faciliter le déroulé du pied tout en souplesse.

En revanche, en mode tout terrain choisir des crampons bien sculptés pour favoriser l’accroche.

L’angle d’attaque au niveau talon est très important pour toute la phase de posé du pied sur le sol. Si cette partie est bien étudiée, le déroulé de votre pied est souple et équilibré. Ce point est d’autant plus important si la semelle est semi-rigide ou rigide.

profil semelle chaussure de randonnée
Profil semelle chaussure de randonnée

La courbure de la semelle sur l’avant pied a un impact direct sur le dynamisme de la chaussure. Il est facile de mesurer le résultat lors de la phase de propulsion quand le pied bascule en avant et jusqu’à ce qu’il quitte le sol. De plus, ce profil réduit les plis sur l’empeigne de la chaussure au moment de la marche.

La souplesse:

La souplesse dont nous avons besoin pour nos chaussures dépend essentiellement du terrain et du niveau de pratique.

Sur terrain plat et sans difficulté de franchissement, il est préférable de privilégier la souplesse du produit. La semelle doit fléchir au niveau des métatarses, zone naturelle de flexion du pied. Une tige basse sera suffisante pour cet usage.

En tout terrain avec des difficultés de franchissement, il est préférable de privilégier la stabilité du pied avec une tige haute et une semelle semi rigide. En revanche, lorsque l’allure est rapide, trop de maintien peut devenir un problème de confort. Dans ce cas privilégiez une chaussure qui alliera une bonne stabilité avec la semelle et une tige basse. C’est notamment le cas des chaussures de marche nordique.

Le poids :

“Les chaussures que vous choisissez doivent être légères au pied !”

Toutefois, le poids seul ne peut pas être l’unique référence car certaines chaussures un peu plus lourdes se feront oublier grâce à un confort exceptionnel.

La pointure / le chaussant :

Choisissez une demi taille en plus. Concrètement au moment de l’essayage et avant le laçage, vous devez pouvoir mettre un doigt entre le talon et l’arrière de la chaussure lorsque vos orteils touchent le bout.

Achetez des chaussures après avoir marché et plutôt en fin de journée pour prendre en compte la dilatation de vos pieds.

Utilisez les mêmes chaussettes que celle que vous utiliserez en randonnée. Ce point est capital pour mesurer le bon volume chaussant.

Renfort chaussure de randonnée
Renforts chaussure de randonnée

Vous devez avoir de l’espace pour vos orteils en largeur et en hauteur. N’hésitez pas à les bouger dans toutes les directions lors de l’essayage. Ce point est important pour éviter un risque de chute d’ongle douloureuse …

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Journée nationale de la raquette à neige

L’arrière de la chaussure doit bien emboîter le talon. La qualité de l’emboîtage, dûe à sa forme courbe et bombée, en fait un élément important du chaussant. Dans un logement trop étroit le talon ne trouvera pas son assise et dans un espace trop large le talon bougera au risque de créer des ampoules à la base du talon d’Achille.

“Choisissez autant que possible, une chaussure qui s’adapte à votre pied et pas l’inverse ….”

Le confort thermique :

Doublure chaussure de randonnée
Doublure chaussure de randonnée

Une chaussure dans laquelle on transpire trop facilement devient vite insupportable… L’approche est délicate car différents facteurs rentrent en ligne de compte dans l’aspect du confort thermique.

Les matériaux utilisés sont plus ou moins « respirants » : cuir, membrane, semelle intérieure, etc … Leur capacité à évacuer la chaleur et la sudation du pied aura un impact important.

Un chaussant mal adapté créera des points de pression qui pourront générer une sensation de chaleur.

La douceur des doublures limite les échauffements. De fait, ce commentaire s’applique aussi au choix des chaussettes. Pour en savoir plus …

Semelle intérieure chaussure de randonnée
Semelle intérieure chaussure de randonnée

Une tige perforée ou une doublure aérée ventileront davantage le pied.Une tige basse permettra d’évacuer plus facilement la chaleur du pied.

Le test en magasin :

Veillez à ce que le laçage coulisse bien et s’ajuste facilement. Ce point est important pour une bonne répartition de la pression du laçage sur le dessus du pied. Il permet aussi de caler avec aisance le talon au fond de la chaussure.

Laçage chaussure de randonnée
Laçage chaussure de randonnée

Prenez le temps de marcher dans le magasin. Privilégiez une surface dure car la moquette peut absorber des défauts que vous constaterez peut être après l’achat sur du bitume …

L’entretien :

Pensez à bien vous renseigner sur ce point car la durée de vie de vos chaussures en dépend.

Par exemple pour préserver l’aspect respirant de votre chaussure à membrane, il est important de ne pas nourrir le cuir avec de la graisse ou une bombe imperméabilisante.

Cela viendrait certes améliorer l’imperméabilité mais au dépend de la respirabilité. Un nettoyage à l’eau, puis un brossage à sec sont largement suffisants.

Après l’achat :

Portez vos chaussures à la maison quelques jours pour les “faire”. De telle sorte que si vous rencontrez un problème de confort après coup, elles seront plus faciles à échanger car non usées. Par ailleurs, évitez de faire des sorties longues avec des chaussures neuves.

Pour prolonger la vie de vos chaussures, il est conseillé de les porter uniquement lors de vos randonnées.

Gardez tous ces points bien à l’esprit lors de l’achat de vos prochaines chaussures. J’espère que cela vous aidera à faire le bon choix.

Bonne marche et à bientôt sur EnvieDeMarcher.com !

En lien avec cet article :

Bien choisir ses chaussures de marche nordique

Bien choisir ses chaussettes de marche

Semelle amortissante, semelle antichoc, semelle confort, quoi choisir pour protéger ses articulations ?

Eviter les cailloux dans ses chaussures de marche. La solution : les mini-guêtres !

Chaussettes ou manchons de contention : un plus pour de longues marches

6 Replies to “Bien choisir ses chaussures de randonnée

  1. Bonjour,
    Merci pour la qualité de votre site.
    J’ai lu récemment qu’une entreprise s’était lancée dans le sur-mesure sur les chaussures de randonnée. Pour moi qui chausse du 47, je me pose la question… En avez-vous entendu parler ? Si oui, avez-vous eu des retours d’expérience ?
    Je ferai peut-être un article sur mon blog à ce sujet.
    Merci.
    Clément

  2. Bonjour Clément, désolé je n’ai pas de retour d’info sur ce type de chaussure sur mesure. En revanche il existe des chaussures de rando de marque comme Salomon, Quechua, Lowa, etc … qui proposent des chaussures jusqu’au 48 (voir catalogue vieux campeur sur internet ou site Décathlon). Ensuite pour l’aspect sur mesure, il est toujours possible de travailler une semelle intérieure personnalisée avec un podologue.
    Laurent

  3. Je suis un randonneur passionné et je veille à bien choisir mes chaussure mais j’ai un problème de pieds plats 🙁 donc j’ai toujours du mal à me passer des petites poses que je fais toutes les 10mn de marche continue. Je suis enfin tombé sur les chaussures qui me vont comme un gant; spéciale randonneur pieds plats. Je les ai trouvé dans une boutique à Nivelles; Sport One.
    PS; je vous félicite pour votre blog 🙂 je le trouve très intéressant.

  4. salut,
    Votre article sur le choix des chaussures de randonnée et sur les soins des ampoules au pieds, l’un de na pas sans l’autre, car quelques soient les chaussures que l’on peut prendre il est inévitables d’avoir des ampoules lors des premières marches avec ces dernières. c’est que ce j’ai constaté pour ma part avant qu’elle ne se fasse véritablement aux pieds quoique! Depuis plusieurs années j’ai trouvé des chaussures révolutionnaires tant pour marcher quotidiennement qu’en randonnée et sans avoir d’ampoules aux pieds dès les premières marches avec elles. Ce sont les five fngers —> http://www.commepiedsnus.com/CT-413-chaussures-minimalistes-vff.aspx avec ces chaussures révolutionnaires plus d’ampoules et une jouissance sans commune mesure lorsque l’on marche sur les chemins et en forêt. Par ailleurs retrouver une démarche naturelle( en attaquant le sol par les métacarpes, au lieu d’attaquer par le talon qui est ant-naturel,c’est excellent pour le corps —> http://issuu.com/chronofocus/docs/barefootrunner_01. Essayer c’est les adopter. En tout cas pour moi mes anciennes chaussures de randonnées “classiques” sont rangées au placard.
    salutations

    1. Complètement d’accord avec ce commentaire. Moi, j’ai des chaussures minimalistes leguano (www.leguano.fr) et grâce à ces chaussures j’ai redécouvert mes pieds et leur rôle dans la stabilité. Les pieds sont des organes super tactiles en fait et avec ces chaussures, je peux gravir voir escalader certaines zones où le ressenti avec les grosses chaussures de rando est trop grossier.

  5. il n’y a pas de réponse tranchée quant au choix du type de chaussure en randonnée. Les semelles des chaussures de trail sont tendres et souples ce qui leurs confèrent une très bonne accroche sur les obstacles lisses ou les sols durs. Les Trek sont conçues pour une chose : protéger vos pieds des chocs répétés sur les obstacles. C’est un peu le bulldozer de la chaussure et il n’existe pas mieux pour une utilisation sportive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *