Le coastering : transformer une balade sur le littoral en une véritable séance de sport

Coastering

Quoi de plus agréable que de marcher au bord de l’eau ? Cette activité estivale a inspiré un nouveau sport : le coastering. Un anglicisme qui pourrait se traduire par « marche le long du littoral ».

Pieds nus ou en baskets, cette activité dynamique utilise la diversité de nos côtes pour proposer de nombreux exercices aux multiples bienfaits. Il suffit d’une plage et d’une bonne heure devant soi pour en tirer un maximum de profits. Voyons ensemble comment pratiquer cette activité.

Le coastering utilise toutes les facettes de l’environnement côtier: eau, sable mouillé, sable sec, rochers, dunes, etc … pour offrir une activité riche et variée.

Deux niveaux de pratique se distinguent : détente ou sport.

Version détente : rythme modéré.

Comme toutes activités, il est nécessaire de s’échauffer. Pour cela l’idéal est de commencer à marcher sur le sable sec en déroulant bien le pied puis d’accélérer progressivement. Dans l’idée d’augmenter la difficulté de l’exercice, on peut aussi gravir des dunes et franchir les obstacles naturels qui s’offrent à vous. En un second temps, on peut passer sur le sable mouillé et commencer à s’exercer à marcher sur la pointe des pieds pour renforcer toute la chaîne musculaire des mollets jusqu’aux fessiers. Puis il est amusant de marcher dans l’eau plus ou moins profondément pour corser l’exercice. Enfin pour finir, retournez sur le sable sec pour un retour au calme et commencez une séance d’étirements.

Version sport : rythme soutenu.

Commencez à suivre le programme détente puis ajoutez des difficultés en fonction de votre niveau et de vos envies. Selon le terrain, on peut escalader des rochers, sauter des rigoles, marcher sur un sentier dans les dunes, etc … Comme en course à pied pour le fartlek, l’idée est de varier les efforts, les rythmes et de renforcer d’autres zones musculaires. Le passage dans l’eau est aussi un moment privilégié, qui pour la version sport, pourra aller jusqu’à courir dans l’eau en étant immergé jusqu’au torse. Enfin pour finir, un retour au calme puis une séance d’étirements sont vivement conseillés.

Les bienfaits du coastering sont multiples :

  • Les passages alternés entre l’air chaud et l’eau plus fraîche améliorent le retour veineux.
  • L’activité physique en air marin est bonne pour le cœur et pour garder la forme.
  • Le contact avec l’eau salée et le sable sont excellents pour supprimer toutes peaux mortes sous vos pieds.
  • La marche sur le sable protège vos articulations car le sol amortit tous les chocs.

De part la combinaison infinie des exercices, le coastering permet de refaire 10 fois le même itinéraire en ayant l’impression de faire une séance de sport différente à chaque fois. De plus, les facteurs météo comme le vent, les courants, les marées créent une variété de conditions que l’on ne retrouve dans aucune autre activité.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Quelles valeurs humaines retrouve t’on dans la marche ?

Si vous souhaitez pratiquer ce sport en étant encadré, sachez que certains centres de thalassothérapie proposent des programmes dans ce sens.

Avec le coastering vous pouvez transformer une simple balade sur le littoral en une véritable séance de sport.

Bonne marche et à bientôt sur EnvieDeMarcher.com !

En lien avec cet article :

Echauffements et étirements pour la marche, comment faire ?

Marcheurs et randonneurs : protégez-vous du soleil !

2 Replies to “Le coastering : transformer une balade sur le littoral en une véritable séance de sport

  1. Le Coastering est un super idée ! Une adaptation de plus pour varier est de marcher Nordique, les modèles en fibres composite ne craignent pas du tout l’eau. Les italiens sont déjà des fanas de Beach Nordic Walking. Au bord de l’eau, en trempant les pieds, les chevilles, jusqu’aux genoux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *