[Test] La veste ultrashell VINSON de la marque CimAlp

La veste de montagne VINSON dernière née de la marque CimAlp est imperméable et ultra-respirante. En repoussant la performance bien au delà de ce qui existe sur le marché, le tissu 3 couches Rip-stop doté de la membrane ULTRASHELL® revendique une imperméabilité de 20.000 mm de colonne d’eau et une respirabilité de 80.000g/m²/24h.

performance-veste-cimalp
Veste Ultra imperméable et respirante

Avec ces résultats, je comprends que le designer ait eu envie de marquer ces performances sur la manche de la veste 😉

Les plus à l’usage :

  • Très bon taillant dans l’ensemble. La coupe ergonomique préformée associée à un matériau strech permet de bien accompagner les mouvements.
  • La solidité du textile et sa résistance à l’abrasion en font un produit d’investissement durable.
  • La ventilation sous les bras bien agréable lors des ascensions.
  • De multiples poches intérieures avec passage MP3.

    poche-veste-cimalp
    Multiples poches intérieures
  • Le rabat pour serrer le bas des manches en matière micro injectée est facile en préhension et semble durable.
  • La capuche serrage 3 points et sa visière modelable. Bien pratique pour optimiser son champ de vision après avoir ajusté le serrage de la capuche.
  • Les renforts KEVLAR® allant de l’épaule aux coudes.
  • Le passage du cordon de capuche bien redirigé vers le bas évite qu’il vous fouette le visage même par grand vent.
  • Les zips étanches sont de très bonne qualité.
  • La qualité des bandes de soudure étanche sont très bien posées. C’est aussi en regardant l’intérieur d’une veste que l’on voit le niveau de qualité d’un produit…;)

Les petits points à améliorer :

  • Le zip d’aération sous les bras est difficilement préhensible avec des gants.
  • La forme des poches latérales pourrait être plus profonde pour ne pas avoir peur de perdre ce qui est dedans à chaque fois qu’on les ouvre …
velcro-veste-cimalp
Qualité de finition remarquable

Cette veste est selon moi un très bon investissement pour la marche mi-saison ou hivernale associée à une polaire dans une logique 3 couches.

Cimalp propose un produit très technique et bien fini qui fait honneur à son image de marque. Et comme d’habitude, le tout avec un rapport qualité / prix très intéressant.

A très bientôt sur le blog EnvieDeMarcher !

5 Replies to “[Test] La veste ultrashell VINSON de la marque CimAlp

  1. Bonjour,

    J’ai lu votre test avec intérêt, car je suis tombé par hasard sur leurs produits et ça m’a l’air pas mal du tout. Mais peut-être un peu trop beau pour être vrai, et la présentation du site de la marque avec ses prix barrés et promos perpétuelles me rebute un peu.

    Est-ce que vous pouvez me dire si c’est réellement un test indépendant ou bien est-ce qu’ils vous ont prêté le matériel dans le cadre d’un partenariat (dans ce cas on a parfois tendance à ne pas être trop critique) ? Je ne mets pas votre objectivité ou votre sincérité en doute, mais autant savoir ce qu’il en est.

    Les rares essais de matériel Cimalp, quand on en trouve, sont soit menés par des spécialistes de la montagne endorsés par la marque ou alors sont publiés sur des blogs d’apparence anodine mais qui sont en fait opérés par Cimalp si on prend la peine d’aller lire la page “à propos” en entier. Donc forcément, entre les avis dithyrambiques sur le site de la marque ou ceux de sites d’avis qui sont signés par un contributeur dont le nom est le même que celui du patron de Cimalp, il est difficile de se faire une vraie idée.

    Il y a visiblement un avis très négatif concernant ce modèle, cela tempère un peu.

    Si vous l’utilisez toujours, en êtes vous toujours aussi satisfait, pas de déterioration anormale ou de soucis d’imperméabilité ? Sa fiche technique laisse rêveur, elle a l’air au moins aussi sportive que tous les modèles très respirants et encore plus indestructible que les haut-de-gamme en Gore Pro.

    Vraiment la perle rare ?

    En vous remerciant

    Phil

    1. Bonjour Phil,
      Pour être tout à fait transparent, je ne gagne pas 1 centime sur ce test. Je me considère indépendant et du coup j’ai la totale liberté pour rédiger mon article. Il n’y a aucune relecture de la marque CIMALP avant parution de mon article. Je suis vraiment libre et c’est d’ailleurs l’esprit de mon blog.
      Pour ce qui est de la veste, j’en suis toujours satisfait. Rien n’a lâché depuis que je l’utilise que se soit en mode “marche” ou “ski de rando”. C’est vraiment un bon produit !
      Sportivement,
      Laurent

    2. Moi je vais être plus critique j’ai acheté cela fait 3 ans L’EXPEDITION veste Limited Expédition avec la même fiche technique et bien entendu avec le même prix et cerise sur le gateau une superbe étiquette accrochée au vêtement de Garantie à Vie; Je l’ai bichonnée pendant 2 ans et subitement les bandes de soudure étanche se sont décollées ainsi que les deux les rabats pour serrer le bas des manches en matière micro injectée se sont séparés en deux (décollage du velcro) j’ai renvoyé ma veste en réparation et 2 mois après tout a relaché. J’ai téléphoné à Cimalp pour les mettre au courant de mon désagrément et on m’a répondu qu’il n’y avait plus rien à faire, j’ai voulu faire appliquer la garantie stipulée sur le vêtement à l’achat et je suis tombé devant un refus total, Devant partir en trek dans 3 jours et me trouvant dans l’urgence ils m’ont consenti une remise sur la ULTRASNELL FABRIC voilà mon histoire et ma conclusion à travers mes 2000£ euros d’achat est que le matériel et vieillit très vite.

  2. Bonjour, bonne évacuation de la température mais la veste comme toute les autres reste une étuve lors de.une ascension. Il n’y a pas de secret il faut ôter la veste quelque soit la marque durant un effort. Je pensais que ce n’etait pas le cas vu les chiffres mais hélas non. Bien pour les températures inférieures à cinq degrés mais rare de nos jours avec le réchauffement climatique. Ou en cas de marche pépère autour de l’etang pour nourrir les canards .

  3. Bonjour,
    ( Une bonne évacuation de la température mais la veste comme toute les autres reste une étuve lors de.une ascension. Il n’y a pas de secret il faut ôter la veste quelque soit la marque durant un effort.)
    Je suis tout en accord avec cela. Je viens de la tester pendant neuf jours. Il en résulte que:
    -sous une neige humide de printemps au bout de 2 heures de rando sous la neige , elle a pris l’eau sur toute sa surface et du coup je me suis retrouvé trempé alors je n’ose mème pas pensé ce que cela peut donner sous la pluie. Quant au séchage rapide, sans une source de chaleur on peux rêver.
    Par contre en montagne, en cascade de glace, sous une température négative je n’ai rien à redire.
    J’envisage de ramener ce produit au magasin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *