Eviter les cailloux dans ses chaussures de marche. La solution : les mini-guêtres !

mini guetres pour la marche

Il existe tous types de guêtres pour la marche : grandes, minis, imperméables, réglables ou non, avec système de fixation sur la chaussure ou non, … enfin un choix large et varié. Il est vrai que nous connaissons tous les guêtres dans un usage hivernal avec des chaussures hautes. Mais il existe depuis peu une nouvelle génération de guêtres conçues pour le trail qui s’adaptent parfaitement à la marche en nature avec des chaussures basses.

L’idéal pour éviter le petit caillou qui vous enquiquine durant des kilomètres avant de devoir vous arrêter pour déchausser … Voici un accessoire qui vous apportera un vrai plus et vous libérera l’esprit pour profiter pleinement de vos sorties. Voyons ensemble leurs avantages et inconvénients.

Avantages :

  • Ultra légères : de 50 à 100g.
  • Système de taille groupée voire même unique : facilite le choix.
  • Conçues pour stopper l’intrusion de graviers, de boue, de neige ou de petites branches.
  • Ajustement parfait grâce aux matériaux extensibles utilisés (exemple : Lycra).
  • Zones de frottement renforcée le plus souvent par un matériau résistant à l’abrasion (exemple : polyamide).
  • Certains modèles proposent une protection malléole, un plus pour les marches engagées.

Inconvénients :

  • Fragile : notamment la pièce qui passe sous la chaussure.
  • Tient chaud en été. Pour un usage estival il est préférable au moins d’opter pour une couleur claire.
  • A enfiler avant les chaussures … du coup pour les mettre ou les enlever durant la marche, vous devez déchausser.

Quelques liens de marques proposant un tel produit. En utilisant le menu de recherche et en tapant « guetre » vous tomberez sur la page produit en question.

Mini-guetre Raidlight desert

RAIDLIGHT

Mini-guetre_Inov-8

INOV-8

Mini-guetre_Quechua

QUECHUA

Mini-guetre_Lafuma

LAFUMA

Mini-guetre_Eider
EIDER

Mini-guetre_Kalenji

KALENJI

Pour un budget limité, ce produit facile d’utilisation vous apportera un confort vraiment intéressant pour des sorties nature. Je l’ai personnellement testé et adopté très rapidement.

Bonne marche et à bientôt sur EnvieDeMarcher.com !

En lien avec d’autres articles :

Bien choisir ses chaussures de marche

Bien choisir ses chaussures de marche nordique

Bien choisir ses chaussettes de marche

Chaussettes ou manchons de contention, un plus pour de longues marches

Semelle amortissantes, semelle antichoc, semelle confort, quoi choisir pour protéger ses articulations ?

Changer de semelles de chaussures, quelles sont les bonnes question à se poser ?

8 Replies to “Eviter les cailloux dans ses chaussures de marche. La solution : les mini-guêtres !

  1. Bonjour,
    Un autre avantage non négligeable est la protection qu’elles offrent pour éviter les coupures, les éraflures, les épines etc. Et éventuellement contre les morsures de serpents ou autres animaux.
    François

  2. Bonjour Michel,
    je connais ces produits via la publicité, mais je ne les ai jamais essayés. Je trouve ce produit intéressant pour équiper des chaussures à semelles peu crantées. En revanche par dessus des chaussures de trail déjà crantées, je serais curieux de voir la valeur ajoutée. Bien sûr rien ne vaut l’expérience d’un test.
    Laurent

  3. Bonjour,
    Pour ma part je mets toujours des guêtres, quelle que soit la température, y compris lorsqu’il fait très chaud. L’avantage est réel.
    Voici quelques réponses aux inconvénients signalés dans l’article
    – Pour éviter d’avoir chaud, il ne faut pas mettre des guêtres en tissu déperlant, encore moins des guêtres étanches : la condensation est très désagréable. Choisir un modèle en filet ou en coton non imperméable.
    – Il n’est pas nécessaire d’enfiler la guêtre avant de mettre la chaussure : cela n’est vrai que pour les manchons. Les guêtres proprement dites s’ouvrent toujours sur le côté ou à l’arrière (quelques modèles s’ouvrent à l’avant) et peuvent être mises et ôtées indépendamment de la chaussure ; on peut très bien rectifier le serrage d’un lacet sans enlever complètement la guêtre.
    – La pièce qui passe sous la semelle pour empêcher la guêtre de remonter est parfois fragile : c’est vrai, mais elle est très facile à remplacer par un lacet ou un bracelet en plastique pour serrage de fils acheté en quincaillerie.
    @Laurent. Le port de guêtres n’a rien à voir avec le crantage de la semelle. La guêtre protège le haut de la chaussure et la jonction chaussure-chaussette, quel que soit le crantage de la semelle. Je porte des chaussures à semelle vibram très crantée, les guêtres s’y adaptent parfaitement.
    A noter que quelques-uns des modèles présentés dans l’article s’adaptent aussi aux chaussures de rando montantes.

  4. Rectificatif @Laurent
    En relisant les coms, je me rends compte que la réponse de Laurent à Michel (concernant les semelles crantées et non-crantées) entrait dans une discussion sur les filets anti-glisse et non sur les guêtres.
    Et par conséquent ma réponse à Laurent est non-pertinente !
    Moi non plus je n’ai jamais essayé ces filets anti-glisse. Je pense effectivement, comme Laurent, qu’ils sont bien sur des semelles peu crantées lorsqu’on est en terrain boueux. Mais sur un terrain glacé n’oublions pas que le crantage des semelles est inefficace – donc pourquoi pas ces filets anti-glisse lorsque le sol est glacé, y compris avec des semelles crantées? C’est à essayer.
    Il faudrait aussi connaître le poids de cet accessoire.

  5. bonjour Laurent,
    honnêtement je ne sais pas trop. je pratique aussi le trail, mais je n’ai jamais enfilé les ezyshoes pour ça … éventuellement un avantage malgré les crans déjà sur la chaussure, qui peut être le fait que les cailloux ne viennent plus s’incruster dans la semelle. j’avais des mizuno, avec un gros creux sous le talon, et les cailloux venaient se coller dedans. le filet les en aurait empêcher ;o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *