Quand faut-il montrer ses pieds à un podologue ? Et pourquoi ?

Pieds et podologue

Comme la plupart des gens, nous n’avons pas le réflexe d’aller chez un podologue. Alors que les problèmes liés aux pieds sont à prendre au sérieux dès les premières douleurs. Le pied porte notre corps toute la journée durant toute notre vie : il ne faut donc jamais négliger une douleur qui pourrait s’aggraver et devenir réellement handicapante.

De mauvais appuis peuvent être à l’origine d’un déséquilibre susceptible de générer des maux de pieds, de genoux ou de dos. Ces risques sont d’autant plus présents lorsqu’on est sportif et que l’on sollicite son corps mais également lorsque l’on vieillit. Un professionnel est là pour vous : le podologue. Alors quand aller le voir et pourquoi ?

Qu’est ce qu’un podologue ?

Le podologue est un professionnel de santé dédié aux pieds. Il est titulaire du diplôme d’état de pédicure-podologue. Lors d’une consultation, il réalise un diagnostic minutieux en prenant en compte tous les aspects du patient : son mode de vie, sa morphologie, les causes et les mécanismes de sa douleur, ses antécédents chirurgicaux et traumatiques. Il est en mesure d’apporter un soin et un suivi jusqu’à la résolution du problème. Il prodigue des soins de pédicure et pourra si besoin fabriquer et ajuster des semelles personnalisées, appelées orthèses plantaires, pour corriger l’appui au sol et résoudre vos problèmes posturaux.

En revanche il n’est pas habilité à réaliser une opération chirurgicale. Dans ce cas, le podologue devra orienter le patient vers un chirurgien orthopédiste.

Il n’existe donc pas d’un côté les “pédicures” et de l’autre les “podologues”. Il s’agit d’une seule et même profession même si il est vrai que certains professionnels s’orientent quelquefois vers une pratique spécialisée de “soins de pédicurie-podologie”, “d’examens et de réalisations d’orthèses plantaires” ou encore « de podologie du sport ». A savoir que le podologue du sport intégrera la biomécanique du pied dans le contexte d’un sport en particulier. Dans ce cas le bilan podologique est réalisé durant l’effort et non en statique.

Quand consulter ?

Lorsqu’on ressent régulièrement une douleur au pied, quelle que soit sa localisation (orteils, talons, chevilles, plante et même dos du pied). En effet, cette douleur est fréquemment le symptôme d’aplombs défectueux ou d’une pathologie (mycose, cors …).

Lorsqu’on souffre également d’une douleur au genou, à la hanche ou au dos : il se peut que ces douleurs soient causées par un déséquilibre postural, qui sollicite alors excessivement un membre ou une partie de la colonne.

Dans le cas d’une malformation du pied, ou lorsque celui-ci subit une modification, une consultation s’impose aussi.

Face à l’usure anormale des chaussures : Lorsque l’usure est trop rapide et/ou asymétrique et/ou trop importante.

La remarque d’un tiers observant une modification de la marche, de la posture…

Enfin, des consultations préventives régulières sont utiles si on est diabétique, car la moindre plaie peut rapidement donner lieu à des complications. Les individus obèses, âgés ou sportifs doivent également consulter préventivement. Leurs articulations sont extrêmement sollicitées. Un défaut d’aplomb minime passera inaperçu chez la plupart des gens mais aggravera chez eux le risque d’arthrose, de douleurs articulaires ou d’hernie discale par exemple. À partir de 75 ans, il est également conseillé de montrer ses pieds à un pédicure-podologue tous les ans, même si l’on ne souffre d’aucun problème.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Grâce à la marche et quelques règles simples, on brûle des calories même en dormant !

Quel remboursement ?

Il n’est pas nécessaire d’être muni d’une prescription médicale pour consulter un podologue. Néanmoins, celle-ci est indispensable pour obtenir un remboursement de la consultation et une partie des semelles par la Sécurité Sociale.

Depuis le début de l’année 2010, l’Assurance maladie prend en charge les produits prescrits par les podologues. Il s’agit de ceux qu’on applique sur les pieds. En ce qui concerne les soins, depuis le 24 mai 2008, l’Assurance maladie rembourse des séances de soins et de prévention aux diabétiques, à raison de 4 ou 6 séances par an suivant l’importance du risque de plaies. Pour les semelles, il faut avoir une ordonnance d’un médecin pour être remboursé à 65%.

J’espère que cet article permettra de vous sensibiliser sur l’intérêt qu’offre cette profession. Notre bonne santé passe aussi par nos pieds.

Bonne marche et à bientôt sur EnvieDeMarcher.com !

25 Replies to “Quand faut-il montrer ses pieds à un podologue ? Et pourquoi ?

  1. Bonjour, j’aimerais savoir comment le pied doit il se poser anatomiquement, d’abord le talon ? ensuite l’exterieur ? toute la surface du pied doit toucher ou seulement l’interieur ou l’exterieur?
    je suis atteint d’un petit genu verum et d’inflammation des TFL lors d’assouplissement, la podologue m’a ajouté des semelles avec rehaussement sur l’exterieur afin de me faire marcher sur l’interieur des pieds ainsi pour me faire rentrer le genoux un petit peu

    1. Bonjour,
      Le déroulé du pied est variable selon si vous êtes pronateur, universel ou supinateur. Lors de la marche, le talon attaque le sol en premier dans l’axe de votre pied ou légèrement sur l’extérieur (cela dépend de l’ouverture de votre pied). Puis si vous êtes pronateur votre pied vous propulsera en basculant vers l’intérieur, si vous êtes universel votre propulsion sera alignée à l’axe de votre pied et enfin si vous êtes supinateur vous déroulerez votre pied en restant sur l’extérieur.
      En tout cas, vous avez eu la bonne démarche en consultant un podologue. C’est bien.
      Maintenant faites attention de ne pas trop forcer dans les côtes ou les descentes, contrôlez l’état de vos chaussures et n’augmentez pas trop rapidement votre charge d’entraînement car ce sont des facteurs qui favorisent ce type de problème.
      Bonne marche !
      Laurent

  2. Bonjour, ma copine a une douleur au dessus du pied droit.. échographie et radio et prise de sang n’ont rien révéler… penser vous qu’un podologue peu faire quelque chose pour son pied ? Merci !

      1. Tout d’abord il vaut mieux consulter un rhumatologue spécialisé échographie, celui-ci décèlera s’il existe un traumatisme tendineux et articulaire,osseus. Le traitement résultant de son diagnostic il dirigera vers un podologue si ce n’est pas grave? Il peut aussi déceler une malformation tendineuse visible à échocardiographie, non visible à la radio.
        Traitement par repos, anti-inflammatoire, etc; soit chirurgical léger si décelé à temps.
        Raymond.

  3. Bonjour mon conjoint. .NE C’EST JAMAIS OCCUPER DE CES Pied SA PEAUX MORTE FORME UNE S’EMELLE intégrale. .Ces pied sont rouge violet du à cette semelle et sont odeur et infecté. .Les chaussette laver 4 fois en machine garde l odeur.. quel sont les risque pour lui et le podologue peux til faire quelque chose dans cette état avancée. ?

  4. Bonjour,
    Depuis plusieurs années je sais que je marche “en cannard” comme on dit mais surtout du pied gauche, en faite je force constamment de moi même pour essayer de le mettre droit en marchant… Du coup j’ai des douleurs au genoux et mollet !

    Je me suis remis au sport dernièrement et avec la course la marche, le tennis et tt le reste j’ai de plus en plus de mal à récupéré aux niveau des jambes genoux et un peu dos !

    En clair quand je pose mon genou droit mon pied est incliné à 45degrés vers l’extérieur !

    Qui dois-je voir ? En magasin il ne peuvent pas me conseiller sur des chaussures de forme supinatoire ?

    Merci de votre retour

  5. Bonsoir,
    Félicitations pour vos conseils et astuces d’expérience.
    J’ai déjà participer à 2 reprises (2012 et 2014) en catégorie marche aux “6 jours de France”.
    Les seules problèmes rencontrés sont venus des pieds. Cloques, plaies, ampoules, échauffements, etc.
    Et cela bien que j’ai fait un entrainement sur les 6 mois précédant l’épreuve et d’une masse de sorties longues d’un total de 1600 kms.
    Quels conseils puis-je avoir pour solutionner ces problèmes – sachant que l’épreuve se déroulera du 23 au 29 octobre prochain.
    Grand MERCI.
    SeRRRRRge.
    Si vous êtes intéressé je possède un compte rendu personnel de l’édition 2012 ou je parcours 481,618 km.

    1. Bonjour Serge,
      Je suis très impressionné par vos performances. Pour ce qui est des blessures aux pieds, regardez de ce côté là :
      – préparez votre peau (crème NOK de chez Akileïne)
      – protégez vous sur les zones à risque avant la longue marche (Compeed)
      – lubrifiez vos orteils
      – utilisez des chaussures bien ventilées et avec des semelles intérieures douces au touché
      – utilisez des cho7 douces au touché dans un matériau autre que le coton
      – changez vos cho7 durant l’épreuve
      Voici quelques pistes qui je l’espère vous seront utiles.
      Sportivement,
      Laurent

  6. J’ai souvent mal aux pieds et je voulais savoir si c’était une bonne idée de consulter avec un podologue et si j’avais besoin d’orthèses plantaires. Après avoir lu cet article, je vois que c’est bon d’aller chez le podologue si la douleur continue pendant longs temps, si on découvre une malformation du pied, etc. Merci de m’avoir informé.

  7. Bonjour, est il nécessaire d’avoir une ordonnance du médecin pour le remboursement chez un podologue ? Ou est ce qu’en prenant rdv directement le remboursement est quand même effectué? Merci

  8. Dominique Wauthier le 30 novembre 2016 Répondre
    Bonjour ,
    J’ai des durillons à la plante des pieds, depuis des années, surtout au pied gauche, ils me font fort mal, c’est comme si j’avais des clous dans la plante du pied ! Et comme j’adore marcher, ces durillons reviennent , après quelques semaines, malgré la pédicure médicale et malgré les semelles orthopédiques conçues spécialement pour mes chaussures de marche
    Ma question: pour faire ou refaire des semelles orthopédiques, faut- il d’abord montrer ses pieds au podologue quand on a fort mal , pour qu’il voie où se trouvent les durillons ou après avoir eu une pédicure médicale, quand les durillons ont été enlevés?
    J’ai eu deux avis contradictoires à ce sujet, de deux podologues et j’aimerais avoir un troisième avis

    Un grand merci d’avance!

    dominique Wauthier

    1. Bonjour Dominique,
      Le bon sens selon moi serait d’aller voir le podologue avec vos durillons visibles et surtout les chaussures que vous utilisez. La première étape du diagnostique est de comprendre pourquoi ils apparaissent afin de traiter la cause en priorité.
      Sportivement,
      Laurent

  9. bonjour j ai une mycoses aux ongles des pieds 2 fois 5 sèances au laser chez un podologue sans rèsultats pouvez vous me donner un conseil afin de faire dispaitre cette mycose aux3 ongles des pieds merçi

  10. bonsoir
    je suis a la cmu est ce qu il y as un podolgue sur lyon qui prend la carte vitale j ai trop mal aux pied je vous remercie
    Camilleri Kevin

  11. Bonjour
    Ma fille est tombée des escaliers à l’école cela fait déjà 1 mois, elle a une entorse et a attrapé un œdème son pied et violet voir noir et il est très gros, elle vient maintenant d’attraper de gros point violet sur ce pied, malgré les traitements rien n’y fait, doit-elle consulter un podologue ?

  12. Bonjour J ai des serieu problème de pieds, articulations. J arrive pas à marché longtemps sans souffrir. Est ce que j dois consulter un podologue dans mon cas. J ai l impression que sa vient plus de mes os. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *