La motivation, moteur essentiel pour marcher régulièrement.

Marche urbaine

Comme dans tout projet, le plus difficile est souvent de faire le premier pas. Ceci dit, n’attendez pas que tous les signaux soient au vert pour commencer à pratiquer votre activité régulièrement, vous pourriez attendre longtemps. L’important est de commencer au plus vite et d’adapter votre mode de vie au fil de l’eau. Pour vous motiver, pensez aux avantages que vous tirerez de vos nouvelles habitudes comme par exemple le fait d’avoir plus d’énergie ou même de retrouver une hygiène de vie plus saine.

Marcher doit être une source de plaisir quelque soit le niveau de pratique. Et nous avons tous besoin de déclics pour nous motiver à marcher plus.

Je vous propose à travers cet article de découvrir quelques conseils qui seront autant de moteurs pour vous inciter à pratiquer la marche régulièrement.

– Faire passer le bien être avant l’effort. Je vous souhaite de pouvoir pratiquer votre activité le plus longtemps possible. Pour cela il est important de pouvoir finir chacune de vos séances en pouvant se dire : vivement la prochaine !

– Ne pensez pas «exercice», mais plaisir ! Ne dites pas: «Il faut que j’aille faire de l’exercice.» mais plutôt «Je vais profiter de cet après-midi ensoleillé pour faire le tour du bois près de chez moi». Ce point est très important pour maintenir votre motivation à long terme.

– Se fixer des créneaux à l’avance pour que votre cession de marche fasse partie du planning de votre semaine. Ce n’est pas une activité en plus que vous ferez si vous avez le temps mais bien une activité à part entière prioritaire.

– Trouver parmi vos connaissances des gens qui aiment marcher. Marcher avec des partenaires est un élément de motivation important pour respecter vos séances de marche planifiées et rendre moins monotone vos sorties longues.

– Apprendre à apprécier des moments simples.

– S’inscrire dans un club de marche. L’ambiance du club vous permettra d’approfondir tout ce que vous devez savoir sur la marche. C’est aussi l’idéal pour donner du rythme à votre activité avec des séances de marche régulières.

– Dans le cas d’un projet sportif clairement défini, ne pas hésiter à s’inscrire à une épreuve de marche plusieurs mois à l’avance. Cela donnera encore plus de sens à vos séances d’entrainement.

– Acheter un livre qui traite de la marche. C’est en s’informant que l’on développe aussi l’envie de marcher plus. La lecture d’un nouveau livre entretien la connaissance et la curiosité.

– Se préparer un kit de marche. Un nouveau matériel est toujours une source de motivation pour la pratique d’un sport. Investissez par exemple dans :

  • un petit sac de marche fonctionnel et ergonomique dans lequel vous placerez tout ce qui vous sera nécessaire durant la pratique de votre activité : coiffant, lunette de soleil, protection de pluie, un carnet, quelques aliments riches en apport énergétique, un petit sachet pour vos déchets, un brassard réfléchissant si vous marchez de nuit, des pansements anti-ampoules, vos médicaments si besoin, un sifflet de secours dans le cas d’une marche isolée et un peu d’argent. Au moment de partir vous pouvez compléter votre paquetage par une bouteille d’eau fraiche, un téléphone portable, votre carte d’assurance maladie, votre nom et adresse + qui contacter en cas de PB, etc …. Tenez votre sac prêt de telle sorte que vous n’ayez plus qu’à partir. Diminuer les contraintes au moment du départ est important pour ne pas se démotiver inutilement.
  • des vêtements pratiques et qui vous plaisent. Vous devez vous sentir à l’aise et bien dans votre peau.
  • des chaussures confortables.
  • un podomètre. N’hésitez pas à le porter toute la journée pour prendre conscience de votre activité réelle. Choisissez un podomètre qui fonctionne dans toutes les positions ce qui vous permettra de le fixer où vous voulez.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Améliorez votre posture de marche en tonifiant votre corps !

– Se fixer un but comme par exemple aller faire des courses, aller à la bibliothèque, faire des dessins dans un zoo ou dans un lieu public, nourrir et observer les écureuils ou les pigeons. Mais aussi visiter des expositions le WE, des musées ou des galeries d’art.

– Rendre son quotidien plus sportif : marcher pour se rendre au travail, sortir une station de métro avant sa sortie habituelle et finir à pied, bouder les ascenseurs lorsqu’il y a plusieurs étages à gravir, éviter les escalators au profit de nos bons vieux escaliers.

– Redécouvrez le monde qui vous entoure comme par exemple explorer un nouveau quartier de votre ville en préférant une boucle plutôt qu’un aller retour, prendre des photos de lieu atypique ou encore organiser un safari photo entre amis dans le parc près de chez vous.

– Tenez à jour un journal d’activité : noter la date , le nombre de pas réalisés si vous disposez d’un podomètre ou le temps de marche le cas échéant, la météo, les endroits visités, les notes qui vous serviront pour vos prochaines sorties, vos émotions, vos découvertes. Vous prendrez toujours plaisir à refaire une balade en vous appuyant sur des notes déjà prises ou même tout simplement regarder le chemin parcouru depuis vos débuts.

Voici une liste, forcément incomplète, qui vous aidera à vous lancer ou à pratiquer votre activité plus régulièrement.

Bonne marche !

3 Replies to “La motivation, moteur essentiel pour marcher régulièrement.

  1. je decouvre votre blog, bien sympa.
    l’article a plus d’un an, mais qu’importe 🙂
    mon petit temoignange : il y a 18 mois je n’aurais pas fait plus d’une demi-heure de marche d’affilé.
    j’ai alors été diagnostiquée diabétique type 2 : colère contre moi-même, première source de motivation ! : me bouger, me bouger !
    alors j’ai commencé, au debut je marchais peu, je soufflais, c’était pas drôle du tout !
    et puis petit à petit, en perdant du poids aussi (mieux me nourrir,:) pas mourir de faim), je me suis rappellé mes grandes ballades et les randonnées de mon enfance, mon adolescence, de mes vacances de jeunes parents (le Queyras avec enfants et sacs à dos..les chateaux cathares…). Je me suis rappellé,aussi, les odeurs d’herbes chaudes, les sentiers et les chemins creux… les chansons et les copaains : le bonheur quoi !
    j’ai mis un an à retrouver la force de faire des marches de 2 heures… puis 2h30… puis 3 heures … en novembre de cette année, j’ai eu le plaisir d’aller randonner 3 jours dans le Luberon : de belles marches à la journée et bonjour les grimpettes, du vrai djebel :)!
    je me suis inscrite dans un club de marche, je “galope” en ville, mais ce qui me motive le plus : aller randonner en mars prochain dans l’Atlas marocain avec un ami; “faire” le chemin de saint-jacques, les sentiers des douaniers en bretagne ect…
    ce qui était un rêve est devenu accessible !
    hurrah !
    amicalement
    béatrice

  2. Bonjour Béatrice,
    J’ai lu ce matin votre témoignage avec un vrai plaisir. Merci pour ce récit qui illustre parfaitement l’intérêt d’un sport pour remplir une vie de bien-être et de projet.
    BRAVO à vous !
    Laurent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *